25Sur-stockage, rupture de stock, dégradation ou vol sont autant d’aléas qui pèsent sur l’entreposage des stocks. Une bonne gestion de stocks s’impose donc afin de limiter son impact financier sur le résultat de l’entreprise et de continuer à satisfaire les clients en répondant sans délai à leur demande. Il existe différentes méthodes pour gérer les stocks et elles sont étudiées pour répondre à tel ou tel besoin.

Les différentes méthodes de stockage

Les 4 méthodes de gestion de stocks

Espace de stockageLes 4 solutions avancées proviennent de la prise en compte de 2 facteurs principaux du stockage que sont la date et la quantité des commandes. C’est ainsi que vous pouvez utiliser :

La méthode calendaire

C’est la méthode la plus simple puisqu’elle consiste pour l’entreprise à se réapprovisionner à date fixe et sur une quantité fixe. Son efficacité est conditionnée par une bonne maîtrise de l’activité de l’entreprise.

La méthode de gestion à point de commande ou de juste-à-temps

Si la quantité est fixée, cette méthode fait appel à la variation de la date de commande, laquelle est dictée par ce qu’on appelle le point de commande, c’est-à-dire le moment où le stock est à son minimum. Cette méthode permet d’éviter les ruptures de stocks, mais nécessite un suivi régulier.

La méthode de recomplètement

La date de commande reste inchangée tandis que la quantité varie en fonction du volume des ventes. Cette méthode est surtout utilisée pour le stockage des produits encombrants et périssables qui se consomment régulièrement. Si elle a l’avantage d’être simple, elle ne prévient pas les risques de ruptures de stocks.

La méthode de réapprovisionnement à la commande

Il s’agit de se réapprovisionner en fonction de la demande, et ce, à date variable. Utilisée rarement, cette méthode fait appel à la vigilance. Elle requiert également beaucoup de temps, puisque l’entreprise doit négocier et effectuer un suivi administratif auprès des fournisseurs.

Comment faire en sorte que gestion de stocks soit efficace ?

Afin que la gestion des stocks soit optimale, le responsable doit se focaliser sur certains critères comme :

  • le choix judicieux de la méthode de réapprovisionnement
  • la fiabilité des indicateurs et informations utilisés
  • la connaissance des produits et des tendances du marché
  • la connaissance des contraintes liées à l’activité de l’entreprise

Il doit par ailleurs mener à bien ses missions principales comme :

  • le suivi de la rotation et du niveau des stocks
  • la vérification des critères de performance des fournisseurs
  • la planification des livraisons auprès des fournisseurs
  • le contrôle quantitatif et qualitatif des produits réceptionnés
  • le suivi de la disponibilité des produits ainsi que les délais de livraison

Et si vous sollicitiez le service de self stockage ?

Avoir du stock implique sans aucun doute des coûts liés à son acquisition, à sa conservation ainsi qu’à sa dévalorisation. Si la gestion des stocks est un défi, l’entreposage en est un autre. Ainsi, afin de faciliter les tâches des entreprises, des prestataires font louer des entrepôts spécialisés répondant à des règles strictes. Ce service concerne par exemple les marchandises périssables, combustibles, les liquides inflammables ou encore les produits chimiques.

Le self stockage pour les entreprises

Ces centres sont souvent situés près des entreprises ou des zones de chalandise. Ils sont équipés de tout le nécessaire pour la manutention et la conservation des produits. En plus d’être sécurisés (télésurveillance non-stop, gardiennage, mesures de prévention contre l’incendie ou l’intrusion…), ils permettent un stockage accessible et pratique. Les contrats de stockage ou de self-stockage sont également souples et sans surprise.

Catégories : Stockage

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *